Un forum rpg entre amis sans pression
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Never Alone... (18+)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice
Mon petit ange


Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Never Alone... (18+)   Dim 27 Nov - 0:18

Avertissement:
 
Les bips des machines percaient le silence agressant de la chambre un peu trop blanche et aveuglante. Ils avaient fermé la porte a clé, car elle etait trop instable, surement la meme raison pour laquelle ses poignets et chevilles etaient sanglés a ce lit incomfortable.
Il y avait des policiers derrière la porte, discutant avec des docteurs et des femmes en sarau, parfois ils jettaient des regards parturbé ou remplis de pitié vers elle.

Les lumieres clignotèrent tel un film d'horreur classic. mais personne a l'exterieur ne semblait s'en rendre compte. le moniteur cardiaque s'eteignit brusquement alors que son coeur skippait un battement. la sueur perlait sur le coin de sa tempe, au même moment que l'apparition lui souriait.

C'était Un petit garcon tenant une peluche, a moitié brulé, il semblait être distordus , son existence etait aussi stable qu'une connexion internet dans la campagne. Comme si il etait parcourus  d'interference il disparaissait et re-apparaissait souvent, et chaque apparition le rapprochait d'avantage de sa chère amie. . Scalpel en main, mais comment ce l'était il procuré?

?: ohhh allliccceeeeeeee....
A: pitié non, va t'en je ne veux pas jouer
?: qui te demandait la permission?

L'entité etait dorenavant un beau jeune homme dans le debut vingtaine. Ses cheveux noires  ebouriffés et long, les yeux creux, il souriait froidement et attrapa ses chevilles, ignorant sa plainte. Tirant d'un coup sec, comme si elle n'avait  jamais été attacher, ce qui fut le cas sur le moment, amenait le corps de c'elle ci plus près du bord. Il ce mis a détaché  sa ceitnure et descendre  sa fermeture eclaire en riant. une main caressant ''son oeuvre''.

?:  tu te souviens ce qui arrive si tu ferme les cuisse?
A: ....
?: REPOND MOI!! QU'EST-CE QUI ARRIVE SI TU FERME LES CUISSES!!??

Son soudain eclat de colere vous glacait le sang.
Elle sentit les larmes couler sur son visage, pas encore, ce disait elle interieurement. mais la voix tremblante, insensible a la caresse de celui-ci, touchant avec affection sa prothese droite.

A: onn...onn...je ''On en perd un bout''...
?: bien, je suis fier de toi mon bel ange

Il souriait, mais aucun de ses sourires ne comprotaient chaleurs ou reconfort. finalement, son pantalon etait descendu, son froc n'etait plus dans le chemin et il s'appretait a retirer les vetements de la jeune adolescente quand le bruit de la poigner de porte ce fit entendre.

Infirmiere : comme je vous l'ais dis elle est très perturbés...je..mais par dieu!

La femme qui venait d'entré était accompagné de 2 agents de la paix venue pour prendre sa deposition.  Devant le spectacle offert a eux, les deux hommes ce retournère pour laisser de l'intimité a c'elle ci. L'infirmièere venait sans delicatesse remonter la culotte de la pauvre ecervellé ayant decider de ce donner en public? si elle voulait ce masturber il y avait un temps et un endroit pour cela! CAR  Avec son visage rouge,les larmes au coin des yeux, son rythme cardiaque accéléré et son souffle coupé, pas de doute quelle s'etait fait plaisir, ce disait elle.

A: pitié vous ne comprenez pas... vous ne comprenez pas on doit partir...tout de suite il est la il est la!!
Inf:  ne faites pas attention, voila! elle est présentable messieux, elle est a vous..
P: nous ne serons pas long

Repondit un des deux hommes en laissant la femme sortir et s'assoyant sur des chaises peu comfortable près de la patiente, victime ou coupable potentiel.

P: nous aimerions te poser quelques questions. porurrais tu nous raconter ce qui s'est passer dans tes mots?

Elle tirait ferocement sur ses sangles, tentant de ce libérer, c'elle du poignet droit etait un peu lousse, elle saurai glisser sa main dans l'anneau peut-être. Mais devant son agitation, le second policier ce leva et ce pencha a moitier sur le lit pour donner l'illusion d'être plus imposant et intimidant.La menacan de rappeler l'infirmiere pour qu'on la pique avec un calmant si elle ne devenait pas plus docile. Mais l'enorme sourire de son ''malheur'' apparut non loin du crâne de cet homme.

A: NON!!! IL EST LA! VITE VOUS DEVEZ PARTIR! VITE!!
P: elle est completmeent taré, jappel une infirmiere! elle est bonne pour l'asile de fou!
A: écutez moi je vous en supplis....

disait elle en pleurant, la peur au ventre. Mais il etait déja trop tard. Pauvre alice.
Le scalpel s'enfonca dans la tempe du policier, projetant du sang sur le mur et un peu sur alice. Elle cria. le second policier voyant enfin l'apparition du ''malheur''  sortit son arme de service mais l'outil de chirurgien normalement utiliser pour sauver des vies, s'enfonca dans son gosier , lui laissant une expression de stupeur beate sur le visage. puis le ''malheur'' s'amusa comme un fou en riant de maniere hysterique et grimpant sur le corps effondrer sur le sol, a enfoncer et retirer sans arret l'arme des orbites de celui ci. Le bruit smoosheux l'amusait.

Puis il stoppa net toute action.
Il ce tourna avec une expression indechiffrable vers alice.
qui avait libéré son poignet entre temps.

?: tu es a moi tu comprend? ils ne peuvent pas t'amener ailleur, lis sur mes levres attentivements HAHAHAHAHA ... TU.ES.MIENNE! oh oh oh tu les entends? *s'excite t'il* les secours arrives! et quand ils veront ce que tu as fait hahahaha Quick, tu me rejoindras pour toujours avec moi oh mon bel ange...

Mais Alice c'etait deja debarasser des autres attaches et avait quitté son lit. Au meme moment un medecin suivit de deux autres employés de l'hopital entrère. tout ce qu'ils voyaient, c'etait les corps mutilés des policiers et la jeune adolescente, détaché,du sang recouvrant sa jaquette d'hopital.

Les deux gorilles du medecin ce jettèrent sur elle, mais d'une facon inexplicable dès qu'ils furent sur elle, des CRACK degoutant ce firent entendre, les vertebres, os et tout ce qui couposaient leur coup venaient de ce tordre de maniere impardonable et peu naturel, vous savez quand un cadavre peut vous faire une grimace et vous regardez en face mais coucher sur le ventre? leur tete venait de faire un 180 degré.

Alice ce mise a courire et pouss ale medecin tetaniser qui ne tenta meme aps de la retenir.

?: A MOI , A MOI, A MOI! HAHAHAHAHA personne en te toucheras tu es a moiiii! je t'aime tellement petite soeur...cours cours allez sors nous d'ici! ils ne nous attraperons jamais je suis la pour te protégé ^^

La lumiere, le coeur au bord des levres. la pluie ardue sur sa fine jaquette d'hopital inutile. elle etait dehors a la pluie batante, il fesait nuit.  Longeant le smurs d ela batisse, elle vomis dans un buisson, ecoeurer par tout ce qui venait encore d'arriver. perosnne ne le voyait jamais...le ''malheur'' etait son lot propre. ...
des maisn ce voulant ''chaleureuse'' ce psoerent sur ses epaules freles.

Alice avait 14 ans, en faites ce soir elel venait d'avoir 15 ans.
5 famille d'accueil, tous disparus ou mort dans d'etrange circonstance.

?:  ou en etions nous avant d'etre si impoliement interompus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matti C.Taylor



Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Ven 9 Déc - 11:54

1    
           > google search
                        > Police Office
                                   > Accueil - information

                                                            - URGENCE -
Secret File
               > Password

                                  - Warning !

Ouin sans doute que mes parents ne serait pas très ravie de savoir ce que je fabrique. Non seulement , je ne suis pas parti chez des amis pour ''étudier'' comme un sage petit garçon pour son examen du lendemain matin, mais j'étais entrain de faire des truc illégal. Si jamais je me faisais prendre, j'étais sans doute dans la merde, mais nah ! Je ne me suis jamais fait prendre jusqu'à présent et cela n'est pas la première fois que je pirate de la sorte. Bon au départ cela était des choses plus simple comme des jeux vidéo ou encore des forums créé par des amateurs. Là je m'en prenais carrément au dossier secret de la police. Alors que je continuais ma ''recherche'' et que j'avais un avertissement , je réussi de justesse à trouver le code pour pas que cela provoque une alarme d'alerte au poste de police. Ouff, j'avais presque une sueur froide sur le front. Bon , maintenant que je suis dans les dossiers montré moi ce qu'il y a d'intéressant.

Je me frottais les mains un peu. Il faisait froid ce soir en plus qu'il y avait de la pluie. Au moins j'avais ma veste avec la capuche pour me protéger un peu de cela et j'avais un bon café du Tim Hortons pour me réchauffer également. Je prie donc une gorgée ou deux avant de presque le cracher. Ouhh là ... ce dossier était sérieux dis donc. Cela concernait une jeune fille qui avait changer cinq fois de famille d'accueil et que ... Il voyait les images des personnes qui avaient croisées sa route.

Mon dieu ...

J'avais un léger maux de coeur malgré toutes ses images grotesque que j'avais sous le nez. Mais, je me devais de m'informer davantage, je ne savais pas pourquoi, mais ce dossier piquait ma curiosité. Mais comment une fille de 14 ans ... bientôt quinze ans pouvait faire une telle chose ? Avait-elle une formation de guerre comme son père à eu quand il était plus jeune ? Eum. Selon les dernières informations, elle serait dans un asile ou un hôpital, la police le surveille de près on dirait. je fouillais pour l'adresse en question. Bingo ! cela n'était pas trop loin. Mais si elle est si dangereuse que cela, il serait plus sage de ne pas y aller par moi-même. Dès que je sors de la maison familial j'ai avec moi un ou deux drones pour prendre des photos des lieux ou pour explorer. Je le sortis donc de mon sac d'école et le synchronisa avec mon ordinateur. Il semblait fonctionner parfait. Je pouvais à présent voir avec ses yeux. Cela était pas mal comme un jeux vidéo non. Ce petit drone ressemblait a un petit avion téléguidé. Il pourrait donc se camoufler dans le décor.

Mon drone se trouva en quelque minutes à l'endroit en question. Cela avait de l'air d'un endroit glauque, mais je fit avancer tout de même mon appareil à l'intérieur. Il avait également des bandes sonores donc, je pouvais entendre ce qui se passait. Il y avait des agents de police avec une infirmière qui est entré dans une pièce. Je laissais mon drone en retrait pour ne pas se faire repérer. Cela semblait calme ... Quoi que j'ai peut-être parlé trop vite, je pouvais entendre le bruit en fait des cris? Je fit avancer un peu mon drone pour voir et ... Elle venait encore de frapper ? Pourtant quand elle sortit de la pièce, elle semblait si déboussolée et prise au piège. Je m'arrangeais pour que mon appareil la suive. Elle ne semblait pas si menaçante que cela ... elle était un mystère pour moi.

Ark

Au moins je n'avais pas l'odeur qui allait avec, elle venait de vomir. Est-ce que cela était de trop pour elle ? Pourtant cela n'est pas la première qu'elle tue ou que cela arrive non ? Je me suis arrangé pour mettre mon drone dans la pénombre pour voir ce qui allait se passer par la suite et aussi en apprendre plus sur cette fille en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Mon petit ange


Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Sam 10 Déc - 14:02

Biensur, ce rendre compte qu'un drone la surveillait n'etait pas un de ses soucis actuel. Elle ne le remarqua même pas. elle s'essuya la bouche et ce retourna effrayer vers la voix quelle avait entendu, le malheur! mais il n'y etait pas non. Il aimait la tourmenté, créé l'effroie dans son âme et son coeur. que chaque brise caressant son visage ce terminerait en griffe acéré. Lui faire craindre chaque petites ombres de peur d ele voir lui. c'etait delectable pour l'entité.

Oh mais surprise!
Alors que le fils de Ellie et Nil la voyait s'etre retourner et avoir peur, comme si quelque chose la suivait. ou quelqu'un. elle avait sans doute peur de voir les autorités lui tomber dessus, c'etait logique non? la camera du drone ce mis a avoir des interferance. l'image tresautait. Si il tentait de regler le probleme et quitt al'ecran des yeux une fractiond e seconde, des qu'il reposa son attention sur celui ci, ce quol vit etait a glacé le sang.

Comment? cetait...impossible le drone volait dans les airs!!
et pourtant, le visage effrayant du malheur sy superposa. avec un sourire a vous faire redresser le poil sur tout le corps, de syeux a vous donne rla chaire de poule. Sa langue lecha l'ecra et ont entendis son rire sardonique puis de smots du genre ''j'aime tordre le coup a des petits oiseaux hahahahaah '' et le phenomen s'interrompa. tout etait redevenu calme. comem si de rien etait.

quelqu'un avait il essayer d elui faire peur et avait pirater sa camera imposant ces images deroutante? possible...
En tout cas, alice n'etait plus en vue, mais elle ne pouvait pas avoir été très loin dans son etat.

En effet, notre jeune adolescente avait longé le mur de l'hopital puis avait pris le chemin quelle savait etre les bas quartier. Elel ce trouva une planque, un vieil apaprtement abandonner, ou plusieurs squatteur fesaient leur logie de temps a autre. pour l'instant il etait vide...elle n'avait nul autre pars ou aller. Ce frictionnant les bras elle entra, son premier pas fit grioncé une marche et lui fit peur, elle retenait ses larmes. elle en avait tellement asser de tout cela. quand est-ce que cela cesserait?

elle avanca plus amplement puis trouva un etage, le troisieme, les fenetres etait brisé, alors il y aurait des courants d'air, mais cetait l'endroit le plus ''propre'' de la batisse. La jeune fille tira un vieu matelas trainant la et le laissa tomber, soulevant un nuage de poussiere qui la fit tousser.
pris des couvettures miteuse et sassoya au centre du matelas, les couvertures l'abritant.

Et maintenant? si on l'attrapait, elle ffinirait ses jours dans une cellule? alor sla, le malheur gagnerait a coup sur.... Elel retira sa prothese a sa jambe, elle ne dormait jamais avec cetait incomfortable.

mais toruve rle sommeild ans uen situation pareil?
fallait pas rever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matti C.Taylor



Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Dim 11 Déc - 23:21

Et plus rien, en fait .. j'avais beau regarder sur mon drone mais la fille ne semblait plus rien faire. Au moins, elle avait finit de vomir et cela était une bonne chose. Elle prenait le temps de s'essuyer la bouche sans doute pour ensuite regarder derrière elle. Le regard de frayeur qu'elle avait sur le visage me faisait réfléchir à plusieurs questions. Elle fuyait quoi exactement ? Qu'est-ce qui pouvait lui faire peur de la sorte. Il y avait la possibilité qu'elle aie peur de se faire attraper par la police et être accuser de meurtre qu'elle n'aurait peut-être pas commis. J'avais du mal à comprendre ce qui se passait, cela était assez complexe comme cas.

Mais ce qui était étrange c'était que mon drone avait des interférences.

Merde ...

Bien sûr que je détournais le regard un court moment de l'écran de mon drone pour voir ce qui pouvait clocher. Est-ce qu'il était trop loin pour que j'en perdre la connexion ou que la pluie était un problème ? J'avais beau regardé pour ce qui était le problème mais, il n'y avait rien qui clochait du moins selon mon ordinateur et mon programme que j'avais installé pour le drone. C'est au moment que je levais mes yeux de nouveau sur l'écran de la caméra que ... Je me reculais un peu de l'ordi. Ce sourire au niveau du drone était à glacé le sang. Comment c'était possible, mon drone se trouvait dans les airs et il n'y avait aucun moyen qu'une personne se trouve à ce niveau là. Malgré le fait que cela était étrange, mes yeux ne pouvait regarder ailleurs. Voyant la chose lécher mon drone pour ensuite rire. Mais qu'est-ce qui se passait merde ?

La voix ... était voix qui venait de parler avec mon drone était loin d'être rassurante qui disait qu'il adorait tordre le cou des petits oiseaux. Mais qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Est-ce que c'était une blague d'une personne qui venait de pirater mon drone ou cela était totalement autre chose. Bref, j'étais totalement soulagé de voir que cela n'était que passager et que était revenu à la normale. Je prenais le temps de m'essuyer un peu le front ayant eu des sueurs de peur, mais .. ou était passé la fille ? Sans doute pas trop loin, mais ne pouvant pas vraiment aller plus loin avec mon drone, j'allais devoir aller le récupérer et me relocaliser plus loin. mais en premier, je devais descendre du bâtiment que j'étais. Est-ce que je devrais prendre le temps de passer par le chemin que j'avais emprunté plus tôt ou je descend par la corde à linge qui se trouve devant moi ... eum. L'un était plus sécuritaire certes, mais l'autre était plus rapide si je ne voulais pas perdre de vue trop longtemps cette Alice. Je prenais donc le temps de ranger mon ordinateur dans mon sac, d'installé le sac dans mon dos pour me rapprocher du bord. Cela était vachement haut, mais je n'avais pas peur. J'utilisais ma ceinture pour glisser sur la corde la linge. Cela était bien parti, mais la corde lâcha en milieu de parcours.

J'avais réussi juste à temps de mettre mes mains devant moi pour faire une roulade sinon, cela allait causer pas mal de blessures. Je replaçais un peu mes vêtements et parti à la course pour reprendre mon drone et une fois rendu là, je suivais le long des murs de l’hôpital espérant me trouver un endroit cacher ou je pourrais continuer ma recherche sur cette jeune fille de bientôt quinze ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Mon petit ange


Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Lun 12 Déc - 16:14



SNAP!

Biensur, durant une nuit si froide, peut-être que la corde a linge avait cédé sous le gèle et le poid soudain, etant fragiliser. Mais non. Le malheur avait encore frappé, et le fait que sa victime avait de bon reflexe et semblait être debrouillarde, l'amusa au plus profond de lui même, finalement il ne l'eliminerait pas tout de suite, il jourait avant avec lui. Comme un chat avec une mouche. Quand l'animal sembla l'avoir dévoré puis la recrache, la frappe a plusieurs reprise et lui donen el faux espoir qu'elle aura le temps de ce relever et s'envoler , mais a chaque fois tout recommence dans une boucle sans fin, jusqu'a ce que le chat ce lasse et termine le jeux de maniere definitive.

Pourquoi ce contenté d'une personen après tout?
Surtout si vous aviez un appetit immense pour leur peur....

La partie ne venait que de commencé.
Et pour que cela soit plus amsuant, il devrait trouvé son autre petit oiseau dans son lit crasseux.
Notre esprits frappeur ce fit alors un devoir de le guider.
Quand Matti relanca son drone pour trouver la jeune fille, il en perdit le controle momentanement, et il pus entendre, ou est-ce le vent qui hurl? un rire sardonique a vous faire lever les cheveux sur la tête. Le malheur abandonna le drone dans son vol, une fois a la fenetre ou etait visible son petit ange.


mais comment attiré l'etre humain et non la machine sur les lieux?
Il avait deux options, une devoiler ses cartes, jouer avec lui et le forcer a aller la bas. et la seconde compter sur la compassion humaine degoutante. si il aurait pus, il aurait eu un heut le coeur a pensé cette notion.

Mais il ne devait pas ce montrer tout de suite...
il jouerait avec lui si sa premiere idées ne fonctionnaient pas. Tout simplement.
L'image de Matti ce brouilla de nouveau , mais au lieux de montrer le visage affreux de plutot,
l'image directe qu'il avait sur Alice changea. En réalité elle etait en ''sécurité'' mais le malheur utilisait un de ses jokers pour le tour de passe passe.

L'adolescente etait maintenant plaquer contr ele mur, enfinc est ce que la camera renvoyait a son utilisateur. Elle suppliait alors qu'une ombre diforme semblait vouloir...faire son chemin avec elle. Son hurlement etait poignant, a fair epleurer, elle suppliait. Et finalement le visage effrayant de plutot ce re-superposa a la scene, ene clatant de rire a la ''face'' du jeune hackeur.

malheur: si tu en viens pas la sauver....quick cest terminé HAHAHAHAHAHA

Biensur, il ne comptait pas totalement sur la notion de compassion humaine et le fait qu'il vodurait aider la pauvre victime. Si il etait intelligent il prefererait ne pas etre lui meme dans le petrin. si c'etait el cas..il devrait sortir ses vrais armes contre ce garcon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matti C.Taylor



Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Lun 12 Déc - 22:16

 Je longeais le mur de l’hôpital appart le fait qu'il faisait de plus en plus froid. Il n'y avait rien d'anormal à l'horizon. Je prenais le temps de cacher mes mains dans mes poches avant de trouver un vieux bâtiments délaissé , je cognais à la porte. Celle-ci s'ouvrait d'elle-même. Je glissais donc doucement ma tête pour voir à l'intérieur. Il faisait trop sombre, j'avais donc prit le temps de sortir mon cellulaire pour éclairer devant moi.

Il y a quelqu'un ?

 Je restais un bon moment dans le cadre de porte à attendre une réponse, mais rien ne me parvenait aux oreilles. Je prenais donc ma chance et entrait en prenant soin de fermer la porte. Pourquoi je le faisais? Bien si jamais je serais suivit , j'aurais au moins le bruit de la porte pour me signaler la présence de quelqu'un et cela me donnerait juste assez de temps pour ramasser mes choses et partir à courir.

 Bref, je m'installais au second étage avec mon ordinateur espérant avoir du courant et du wifi pour continuer d'utiliser mon drone. Il y avait une prise de courant pas trop loin, je branchais mon fil d'ordinateur voir. Yes, mon ordinateur d'allumait à présent, je fouillais pour un wifi qui n'avait pas de mot de passe. Bingo, faut croire que personne dans le coin était au courant qu'il pouvait y avoir du piratage et tant mieux pour moi. Je mettais le drone en chargement avant de l'utiliser de nouveau. J'avais le temps d'aller ouvrir la fenêtre qui se trouvait devant moi avant de le diriger à l'extérieur.

 Cela ne faisait pas longtemps que je déplaçais de nouveau mon drone que l'image se brouillait encore. Bon qu'est-ce qui allait se passer cette fois? Ah pas de visage étrange pour le moment. Oh, c'est là qu'elle se trouvait la jeune. Oui, elle a un an de moins que moi je peux me le permettre. Je riais un peu de moi-même, mais cette attitude disparu assez rapidement alors que je voyais la scène. Elle se trouvait contre le mur et une grande ombre semblait se rapprocher d'elle et AHHHHH ! encore ce maudit visage qui me sautais au visage.

 Un peu plus mon cœur allait sans doute sortir de la poitrine. Mais je restais concentrés sur l'écran, parce que la voix me parlait à moi directement, cela n'était plus une simple blague. On me disait clairement d'aller la sauver sinon que cela en était fini. Ok. je prenais le temps de ramener mon drone vers moi. On m'avait clairement repérer et cela allait trop loin. Je n'avais pas peur ... mais quand on était démasqué, il était mieux de se faire oublier par la personne qui nous prenait en cible. Oui, mais la fille ? je soupirais alors que je rangeais mon ordinateur et mon drone. En premier lieu, je n'étais pas censé d'être là alors ce qui se passerait en ce moment aurait tout de même lieu non ? Puis, est-ce que je souhaite vraiment me sacrifier pour une fille que je ne connais pas et qui pourrait peut-être être un danger ? Je devais avouer que j'étais curieux au départ , mais là ... cela allait définitivement trop loin. Je quittais donc le bâtiment en question tout en me dirigeant vers la maison de mes parents tentant d'oublier rapidement ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Mon petit ange


Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Ven 16 Déc - 13:31



CRACK!

C'est surement le bruit qu'avait fait sa cheville lors de sa chute. oh mais quel chute me demanderiez vous? Comme si j'avais manquer mon coup...vraiment? Vous me sous estimez.
La douleur etait surement la chose qu'il le ramenait a lui, je n'y en voulais pas, ce serait beaucoup moins amusant si je l'avais en perpetuel control, sous ma botte, en partant. Il s'etait cogner le derriere de la tete, pas asser pour etre fatal, juste asser pour le faire tomber dans les pommes quelques instants. La corde a linge avait bien cédé, hey oui mesdames et messieux, notre petit hackeur avait fait en réalité une chute de plusieurs metre, mais ce qui lui avait sauver la vie avait été justement ses reflexes, il avait reussit a ce retenir juste asser avant qu'il ne rechute et tombe sur le presentoir d'un etablissement fermé, puis au sol.

Je m'etais alors infiltré dans sa jolie petite tête. Et j'avais profiter grandement de son cri de desespoir quand il chuta pour attirer un autre protagoniste de cette histoire...

Si bien que mes deux petits oiseaux ce retrouveraient dans le meme nid. Je m'en pour lechait déja les levres, quand mon petit ange s'accroupis auprès du malheureux personnage.

Alice avait été attiré par un cri soudain, mais surtout le malheur, moi meme, l'avait poursuivis jusqu'a cette destination precise. ne s'en doutant pas une seule seconde, la jeune adolescente s'accroupis et tapotait les joues de l'inconnu avec douceur.

A: monsieur?....reveillez vous, est-ce que ca va?

Elle ne pouvait pas appeler les autorités, sinon elle ce ferait attrapé, la faute a qui?
Elle remarqua la cheville du garcon qui changeait de couleur et semblaient en mauvais etat, enflé et pas très jolie a regarder. Etant habituer de devoir ce debrouiller seul avec ses traumtistes et heurt physique, elle dechira un morceau de sa jaquette d'hopital et trouva un morceau de bois trainant dans la ruelle. ce serait un fix temporaire. elle brisa le morceau pour en avoir deux plus petit, et créé une atel a la cheville de ce dernier.

A: il faut vous reveiller c'est dangereux ici...

J'etais si heureux d'avoir reussit mon coup. une brise de vent glacial ''caressa'' le dos dénudé de c'elle ci. elle en sursauta, je sentais la panique naitre dans son coeur, si exaltant! tandis que ses beaux grand yeux de biches me cherchaient du regard avec crainte. awww elle me cherchait...
je savais quelle ne pouvait pas me détester...hahahahaha , moi après tout, je l'adore...et je sentais que j'allais bientot adoré ce jeune homme egalement. qui etrangement, me rappelait quelqu'un, mais je n'arrivais pas a mettre ma griffe dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matti C.Taylor



Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   Lun 19 Déc - 14:50

 Ah , je me sentais de mieux en mieux , j'étais sur le point de me rendre à la maison , mais tout à tout coup. Ma cheville me faisait atrocement mal, je n'arrivais plus à bouger. Puis ... plus rien. J'étais dans le noir complet pendant un moment. Comme si j'étais dans ma propre tête. Cela étrange comme sensation. J'avais beau ne pas être complètement conscient, mais je pouvais ressentir le froid de l'endroit ou je me trouvais ce qui faisait frisonner un peu mon corps quand la jeune fille me ''tapait'' le visage. Je n'arrivais pas à ouvrir les yeux sur le coup, mais j'entendais très bien la voix de la fille qui me disait de me réveiller et elle demandait également si j'allais bien.

 J'allais bien , en fait au départ, mais attends pourquoi il y avait une fille. Je devais ouvrir les yeux. Mais maudit que j'avais un de ses mal de têtes, ma main droite se collait à ma tête alors que la fille était entrain de me faire une atèle. Mais qu'est-ce qui c'était passé. J'étais de retour pour chez moi et ... je me retrouvais ici avec... Je me retournais donc la tête pour ouvrir un peu mes yeux. Oh mon dieu. Je reculais un peu sur le coup mais pas trop sentant à présent la douleur de ma cheville.

Ouch

 En faite mon Ouch devenait un cri de douleur lorsque je prenais le temps de voir dans quel état ma cheville était en ce moment. Merde, comment j'avais pu me faire mal de a sorte. Dans ma tête, j'avais évité la chute non ? alors comment ça se fait que je me retrouve avec une cheville enflé et multicolore ?! Mais sans cette atèle, je serais sans doute dans une posture pire que celle que je suis en ce moment. Je regardais autour de moi. Je me ... retrouvais dans le vieil appartement Hein, mais c.est complètement à l'opposé de ou j'allais . Je me secouais un peu la tête et regardait Alice. Elle semblait avoir encore peur .

Est-ce que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never Alone... (18+)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never Alone... (18+)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE forum :: Selliv-
Sauter vers: